Wanted : stagiaire valorisation !

Stage 6 mois sur l’axe « Valorisation »

La chairESS recherche un.e stagiaire pour travailler sur l’axe « valorisation » de son projet.

Organisme d’accueil :

La chaire interuniversitaire et interdisciplinaire en économie sociale et solidaire et soutenabilité du territoire (http://chairess.org) est née en 2014 de l’impulsion de plusieurs acteurs : universitaires, institutionnels et acteurs de l’ESS. Cette pluralité de parties prenantes se retrouve au sein des instances de gouvernance qui font vivre la chaire : le conseil d’administration partenarial et le comité de direction.

La chaire a plusieurs axes de développement : un axe recherche autour de plusieurs programmes de recherche et notamment « La gestion la crise du COVID dans les EHPAD » et « Travail, Activité, Communs et Territoire ». Les travaux réalisés dans ce cadre nous amènent à conduire une recherche partenariale à travers des enquêtes de terrain dans la région Hauts de France, des séminaires de recherche et des activités de valorisation (conférences, publications, etc.).

La chaire dispose également d’un axe formation déclinant à la fois un module pour des masters spécialisés en économie sociale et solidaire et à la fois des interventions courtes de sensibilisation dans des formations non spécialisées. Par ailleurs, un groupe de travail a mis en place des modules de formations destinés à des masters de la région, spécialisés ou non en économie sociale et solidaire. Ces modules, co-construits par des acteurs et des universitaires, mettent les étudiants au sein de conditions d’apprentissage uniques, favorisant l’interdisciplinarité et la mixité des savoirs théoriques et pratiques.

Enfin, la chaire dispose d’un axe valorisation qui s’adosse sur les deux précédents et nous permet de diffuser, de vulgariser, d’expliciter les travaux développés. Nous mettons en place des séminaires de recherche, des publications scientifiques et non scientifiques à travers différents supports.

Missions confiées au stagiaire :

La mission du stagiaire s’inscrit dans ce dernier axe de travail (valorisation). Il se verra confié les missions suivantes (en articulant avec la coordinatrice de la chaire) : 

– le e-learning (vulgarisation pédagogique)

– les plaquettes de la chaire et les outils numériques comme le site ou les réseaux sociaux (communication externe)

– (secondairement) la communication interne

Profil des candidats/es : 

Formation et expériences requises

  • Formation supérieure (Master)

Compétences et qualités requises

  • Goût pour la pédagogie et la valorisation de la recherche
  • Gestion de projet, sens de l’initiative et capacité de propositions
  • Connaissance du champs et des enjeux de l’économie sociale et solidaire 
  • Goût pour l’innovation, l’interdisciplinarité et les dynamiques partenariales
  • Rigueur, sens de l’organisation et autonomie

Durée : 6 mois, à partir de février/mars 2021 (à discuter en fonction du stagiaire). 

Lieu : MESHS, 2 rue des canonniers, Lille – distanciel possible (en fonction du contexte sanitaire)

Salaire : selon la réglementation en vigueur

Les CV et lettres de motivation sont attendus par mail à l’adresse suivante : amelie.lefebvre@chairess.org  

Une économie politique des mesures d’impact social

Lévaluation de limpact social simpose de plus en plus comme un repère cognitif majeur et comme mécanisme de coordination. De nombreuses recherches empiriques permettent dinterpréter lémergence de « limpact social » comme un substitut aux instruments de productivité et de performance.

Cet article vise à enchâsser cette observation dans une perspective temporelle plus longue. Il suggère que lévaluation a toujours existé, mais que ses modalités ont été profondément modifiées et sont devenues de plus en plus soumises à lhétéronomie, à la quantification, à la normalisation et à la mondialisation. Les services publics et plus généralement lÉtat-providence n’y échappent plus, pas plus que l’économie sociale. Les demandes de mesures d’impact social apparaissent comme la manifestation la plus aboutie d’un truchement de mutations : mutation des systèmes productifs et montée en puissance des activités de service et augmentation et mutation (en volume, nature et fins) de lévaluation des politiques publiques. Outre que les instruments dévaluation incorporent des discours, des représentations, et des valeurs de ce que signifie être « efficace », les acteurs qui les promeuvent et dont la fonction est de conduire les évaluations, saccordent désormais le droit de déterminer les objectifs de politiques publiques.

Retrouvez l’article de Florence Jany-Catrice pour le CIRIEC grâce à ce lien : http://www.ciriec.uliege.be/wp-content/uploads/2020/12/WP2020-14.pdf

Séminaire « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée » dans le cadre des Journées SHS-Valo

La MESHS, en partenariat avec la ChairESS, organise dans le cadre des Journées SHS-Valo, un séminaire sur : « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée » avec Anne Fretel et Florence Jany Catrice, le 20 juin 2019 de 9H30 à 10H30, à la MESHS.

Télécharger le programme

pour vous inscrire à ce séminaire : https://meshs.fr/page/shsvalo19

Pour plus d’informations : valorisation@meshs.fr

Productions scientifiques 2017-2018

Programme de recherche : les initiatives solidaires en communs

Axe transversal : lien communs et ESS – définition partagée de la notion de communs sociaux.

1. Amélie et Pierre : « Les communs sociaux : une contribution théorique et empirique à partir d’une enquête dans les Hauts-de-France ». colloque RIUESS, mai 2018.

2.  Amélie et Pierre (diaporama) : colloque RIUESS, mai 2018.

 Axe 1 : Économie de l’entreprendre en communs

3. Christian : « Entreprendre en communs : Vers une institution de la réciprocité ? ».

4. Christian : « Communauté, espace de réciprocité relationnelle : Espace public, économique, dans une économie des communs ».

5. Laurent et Pierre : « Origine, diffusion et métamorphose de l’hybridation des ressources » ; Actes du colloque de l’AES, septembre 2018. Lyon.

6. Laurent et Pierre : (diaporama): « Les modèles socio-économiques de l’ESS en transition. L’apport des initiatives solidaires en commun ». Communication AFEP, juillet 2018, Reims.

Axe 2 : Dynamique territoriale des communs sociaux

7. Amélie : « Communs et territoires, note de cadrage ». Texte d’introduction au séminaire Territoires et communs Grande-Synthe, 25 Juin 2018.

8. Amélie (diaporama) : « Des communs autour de lieux-ressources, un renouvellement démocratique des gouvernances ? Le SIILAB dans les Hauts-de-France », juillet 2018 à l’ASRDLF.

Axe 3 : politique des communs – action publique de soutiens aux communs

9. Amélie et Pierre : « Les communs, un renouvellement démocratique des gouvernances dans l’ESS ? Étude de cas dans les Hauts-de-France à partir de l’Assemblée des Communs et du SIILAB », Working paper, colloque de l’ADDES, octobre 2018.

10. Amélie et Pierre (diaporama) : Présentation comité scientifique de l’ADDES, mars 2018.

DÉMARCHE

Le projet ChairESS est né de la conscience de chaque membre du collectif que la mise en commun et le travail collectif sont les éléments essentiels pour générer de la production de connaissances à visée de transformation sociale. Dans sa manière d’aborder la recherche, la chaire vise le « faire ensemble » et l’expérimentation collaborative en établissant des ponts entre le monde socio-économique et celui de la recherche. La ChairESS engage ainsi une pratique de recherche « en commun ».

Cette pratique se traduit par une démarche de coopération acteurs-chercheurs. Chaque étude ou expérimentation est construite en coopération par des membres de chaque collège. La ChairESS développe ainsi une forme d’horizontalité dans les rapports entre acteurs de l’ESS et chercheurs en tenant compte des positions statutaires et des expériences spécifiques de chacun. Pour les acteurs, cette démarche implique une réflexivité constante sur leurs propres pratiques et une volonté sans cesse renouvelée de les faire évoluer, dans une visée de transformation sociale. Pour les universitaires, elle suppose une posture de recherche particulière, transversale et ouverte, qui permet un dialogue et des expérimentations « en commun ». Posture renforcée par le dialogue interdisciplinaire et la coopération interuniversitaire.

Cette démarche de recherche collaborative se formalise dans plusieurs dispositifs.

L’un des principaux est le « collectif territorial de recherche ». Ce groupe de chercheurs et d’acteurs de l’ESS se réunit tous les deux mois pour co-construire ensemble la recherche sur le programme « initiatives solidaires en communs ». Sur ce programme, un cycle de rencontres est organisé avec des séminaires acteurs-chercheurs. Ces séminaires sont des temps de réflexion et de rencontres autour des pratiques solidaires.

Groupe de travail recherche

La ChairESS vous invite le 17 janvier de 10h à 12h au groupe de travail recherche afin de se rencontrer, d’échanger et de réfléchir collectivement sur les recherches passées et à venir de la Chaire.

Les thématiques abordées seront : l’impact social, les communs, les laboratoires d’innovations… Il s’en suivra un pot de la nouvelle année. 

Lieu de rendez-vous : MESHS, 2 rue des canonniers à Lille.