10 11 2021 : Colloque. L’économie sociale et solidaire : Courants de pensée, acteurs et politiques.

A4_PPT-couvLogo.pngLaboratoire Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiquesUne image contenant texte Description générée automatiquement

 

 

L’économie sociale et solidaire,

courants de pensée, acteurs et politiques.

 

10 novembre 2021, Espace Baïetto de la MESHS

Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société, 
2 rue des Canonniers, Lille.

Pass sanitaire demandé (vaccination ou test TCR)

Inscription obligatoire : loredana.chevallier@chairess.org


Présentation

À l’occasion de son centenaire, la Recma, Revue internationale d’économie sociale a proposé d’organiser des événements autour des courants de pensée qui ont inspiré et qui inspirent l’économie sociale et solidaire d’aujourd’hui. La ChairESS des Hauts-de-France a souhaité répondre à cette invitation pour rendre compte des dynamiques de l’ESS en région en restituant les travaux universitaires menées territorialement sur le sujet mais aussi en mobilisant des universitaires de la région poursuivant des travaux plus généraux sur l’ESS.

Tout d’abord, en nous intéressant aux rapports de l’économie sociale et solidaire avec l’État et le marché nous reviendrons sur la manière dont l’associationnisme du XIXème siècle a donné naissance à l’économie sociale en portant l’attention sur les modalités de reconnaissance par l’Etat. Les rapports avec le marché seront quant à eux appréhendés à travers les tensions que la mutualité connaît entre ses aspirations solidaristes et l’assimilation aux assurances que les institutions lui imposent. 

Dans un deuxième temps, nous reviendrons sur les liens mais aussi parfois ruptures qu’ont entretenu certaines familles de l’économie sociale avec deux courants forts dans la région. Seront ainsi explorés les relations entre une coopérative de consommation et le mouvement socialiste puis celles entre les associations catholiques et la construction du secteur de l’aide à domicile.

Enfin, nous aborderons les rapports entre acteurs, chercheurs et politiques publiques de l’économie sociale et solidaire sous différents angles : en s’intéressant aux apports des épistémologies du sud dans la compréhension de la construction des savoirs entre population et chercheurs ; en revenant sur les différents réseaux d’acteurs de l’économie sociale et solidaire pour comprendre leur évolution et leur rôle dans la construction des politiques publiques régionales.

 

Déroulement prévisionnel

9 h 00 Accueil et présentation de la journée 

L’économie sociale et solidaire entre État et marché

9 h 30 – La construction de l’économie sociale : une stratégie étatiqueAnne Fretel, économiste, Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis. 

10 h 00 – Tensions entre solidarisme et assurance dans les mutuellesHervé Mauroy, économiste, CRISS, Université polytechnique Hauts-de-de France.

10 h 30 Discussion  

11 h 00 Pause

Histoires coopératives et associatives dans le Nord

11 h 30 – La coopérative « l’Union de Lille » et le mouvement socialiste : d’où vient l’oubli ?, Collectif Samson : Sylvain Celle, économiste, Clersé, Université de Lille, Thomas Chevallier, politiste, Ceraps, Université de Lille, et Vianney Schlegel, sociologue, Ceraps, Université de Lille. 

12 h 00 Les associations catholiques dans le Nord et la création du secteur de l’aide à domicile, Bruno Duriez, sociologue, CNRS, Clersé, Université de Lille.

12 h 30 Discussion  

13 h 00 Déjeuner 

Acteurs, chercheurs et politiques de l’économie sociale et solidaire

14 h 30 Les épistémologies du Sud et la création de l’Union coopérative internationale (LUCI)Jacqueline Descarpentries, MCF HDR en sciences de l’éducation, UMR CNRS LADYSS, Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis.

15 h 00 Le réseau d’économie alternative et solidaire dans le Nord-Pas-de-CalaisElodie Ros, sociologue, Laboratoire CRESPPA – CSU et LISRA, Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis. 

15 h 30 La construction de l’ESS dans le Nord-Pas-de-Calais de 1970 à 2014, réseaux d’acteurs et politiques publiquesLaurent Gardin, sociologue, CRISS, Université polytechnique Hauts-de-de France.

16 h 00 Discussion et conclusion

Une manifestation organisée dans le cadre du 

Séminaire CIFRE : pourquoi pas ?

Le dispositif CIFRE : une opportunité de financement de recherche-action pour les acteurs locaux

Séminaire proposé par la ChairESS Hauts-de-France

Jeudi 21 octobre 2021 de 10h30 à 12h30 à l’APES, Maison Stéphane Hessel (pass sanitaire obligatoire),

235 boulevard Paul Painlevé 59000 Lille

Le dispositif CIFRE permet aux acteurs économiques et institutionnels d’accueillir pendant 3 ans un doctorant, dans le cadre de sa recherche de thèse. Il est donc une bonne manière d’envisager des recherches-actions sur longue période. Nous proposons, dans ce séminaire, de présenter les aspects juridiques et économiques du dispositif, d’en présenter l’intérêt pour les acteurs de l’ESS et les collectivités locales et surtout de vous présenter des témoignages de doctorants et d’acteurs ayant profité du dispositif CIFRE.

Programme

Introduction générale – F. Jany-Catrice (Université de Lille) & G. Dechy (ChairESS HDF)

La place des thèses CIFRE dans la recherche académique en SHS – R. Sobel (Université de Lille) / L. Gardin (Université Valenciennes)

Présentation juridique, administrative et économique du dispositif CIFRE – C. Bodelu (Université de Lille)

Témoignages. Intérêt des thèses en CIFRE pour l’ESS et les acteurs locaux et territoriaux qui souhaitent promouvoir l’ESS.

• acteurs : LMA, APES …

• doctorants M. Studer, C. Cayol, A. Bertron

Echanges avec les participants : questions/réponses (1 heure)

26 10 2021 : Journée jeunes chercheurs

Journée-réseau jeunes chercheurs en économie sociale et solidaire et soutenabilité des territoires

Mardi 26 octobre 2021 – MESHS Lille (Espace Baïetto)

Organisée dans le cadre de la ChairESS Hauts-de-France

Contacts : Marion Studer, économiste marion2.studer@laposte.net  
Amélie Lefebvre, géographe amelie.lefebvre@chairess.org
 

Cette journée-réseau s’adresse aux étudiants de master, doctorants et post-doctorants, souhaitant participer à l’émergence sur la région Hauts-de-France d’un espace collectif de réflexion et de discussion autour des enjeux de la recherche. Les jeunes chercheurs seront invités à présenter des recherches (quelque soit leur aboutissement) autour de l’économie sociale et solidaire, des initiatives collectives, de la participation, de la soutenabilité des territoires (non exhaustif), et de pouvoir en discuter avec des personnes issues d’universités et de disciplines différentes.

Pour adapter au mieux cette journée à vos profils et attentes, nous adressons un appel à participation afin de vous connaitre ! Cette journée peut être l’occasion de présenter une problématique, un papier en cours de rédaction, un article, un plan de mémoire ou de thèse ou tout autres supports de présentation.

S’inscrire : https://framaforms.org/journees-jeunes-chercheurs-hauts-de-france-1629110986

Au programme !

 

9h30 : Accueil et présentation

10h-12h : La recherche : positionnements, méthodes et utilités

Avec Florence Jany-Catrice, Laura Nirello, Ilona Delouette

12h-14h : Déjeuner

14h-16h : La recherche : terrains, acteurs et co-construction

Avec Laurent Gardin, Marion Studer

*** Wanted : apprenti.e ***

 Apprenti.e à la ChairESS Hauts-de-France pour la rentrée 2021/2022

Coordination et développement des partenariats entre chercheurs et acteurs en économie sociale et solidaire

Contexte

La ChairESS Hauts-de-France est enracinée dans une histoire longue d’enseignement et de recherche. Dès sa création, en 2014, elle réunit chercheurs, acteurs publics et privés autour d’une même conviction : celle que la mise en commun et la coopération sont les éléments essentiels pour produire des connaissances et transformer durablement la société et les territoires. La ChairESS relève le double défi d’être à la fois interuniversitaire et interdisciplinaire. Sa raison d’être est d’associer de façon permanente et durablement acteurs de l’ESS, collectivités territoriales et universitaires dans une démarche de coopération. Ses compétences académiques et citoyennes, ainsi partagées font de la ChairESS, un acteur original en matière de formation et recherche en Économie Sociale et Solidaire, en tout premier lieu dans les Hauts de France.

Objectifs

La ChairESS développe plusieurs objectifs auxquels l’apprenti.e contribuera en lien avec la coordinatrice de la ChairESS :

  • Un axe formation, grâce à un groupe de travail qui met en place des modules de formations destinés à des masters de la région ainsi qu’à des salariés d’entreprise de l’économie sociale et solidaire. Ces modules, coconstruits par des acteurs et des universitaires, mettent les étudiants au sein de conditions d’apprentissage uniques, favorisant l’interdisciplinarité et la mixité des savoirs théoriques et pratiques.
  • Un axe recherche autour de plusieurs programmes : TACT (Travail, Activité, Communs et Territoires), COV-EHP (La gestion de la crise Covid-19 au sein des EHPAD) et SIILAB (Évaluation du laboratoire d’innovation territoriale SIILAB). Les travaux réalisés dans ce cadre nous amènent à conduire une recherche partenariale à travers des enquêtes de terrain dans la région Hauts-de-France, des séminaires de recherche et des activités de valorisation (conférences, publications, etc.).
  • Une activité de valorisation qui est transversale aux deux précédents axes.

Missions

L’apprenti.e participera :

  • à l’animation du réseau de la chairESS (organisation des temps-forts de formations et des séminaires de recherche associant acteurs et chercheurs) ; 
  • à la coordination des formations (mobilisation et coordination des intervenants universitaires et professionnels, planning et diffusion des ressources aux étudiants) ; 
  • au montage de projets associant chercheurs / acteurs ;
  • au suivi administratif de la structure (budgets et comptes de l’association en lien avec le cabinet comptable).

Profil des candidat.e.s :

  • Bac + 3 minimum (peut convenir pour des étudiants intéressés par la recherche)
  • Goût pour l’économie sociale et solidaire et les partenariats acteurs/chercheurs
  • Animation de réseaux et relations partenariales
  • Goût pour la pédagogie et la formation
  • Sens de l’initiative et capacité de propositions
  • Rigueur, sens de l’organisation et autonomie
  • Bon relationnel
  • Masters en ESS et/ou en conduite de projets.

Lieu de l’apprentissage : MESHS, 2 rue des Canonniers, Lille, https://chairess.org/

Contact et envoi des candidatures (CV et lettre de motivation) : Amélie Lefebvre amelie.lefebvre@chairess.org

Délai de dépôt des candidatures : 30 août 2021.

Wanted : stagiaire valorisation !

Stage 6 mois sur l’axe « Valorisation »

La chairESS recherche un.e stagiaire pour travailler sur l’axe « valorisation » de son projet.

Organisme d’accueil :

La chaire interuniversitaire et interdisciplinaire en économie sociale et solidaire et soutenabilité du territoire (http://chairess.org) est née en 2014 de l’impulsion de plusieurs acteurs : universitaires, institutionnels et acteurs de l’ESS. Cette pluralité de parties prenantes se retrouve au sein des instances de gouvernance qui font vivre la chaire : le conseil d’administration partenarial et le comité de direction.

La chaire a plusieurs axes de développement : un axe recherche autour de plusieurs programmes de recherche et notamment « La gestion la crise du COVID dans les EHPAD » et « Travail, Activité, Communs et Territoire ». Les travaux réalisés dans ce cadre nous amènent à conduire une recherche partenariale à travers des enquêtes de terrain dans la région Hauts de France, des séminaires de recherche et des activités de valorisation (conférences, publications, etc.).

La chaire dispose également d’un axe formation déclinant à la fois un module pour des masters spécialisés en économie sociale et solidaire et à la fois des interventions courtes de sensibilisation dans des formations non spécialisées. Par ailleurs, un groupe de travail a mis en place des modules de formations destinés à des masters de la région, spécialisés ou non en économie sociale et solidaire. Ces modules, co-construits par des acteurs et des universitaires, mettent les étudiants au sein de conditions d’apprentissage uniques, favorisant l’interdisciplinarité et la mixité des savoirs théoriques et pratiques.

Enfin, la chaire dispose d’un axe valorisation qui s’adosse sur les deux précédents et nous permet de diffuser, de vulgariser, d’expliciter les travaux développés. Nous mettons en place des séminaires de recherche, des publications scientifiques et non scientifiques à travers différents supports.

Missions confiées au stagiaire :

La mission du stagiaire s’inscrit dans ce dernier axe de travail (valorisation). Il se verra confié les missions suivantes (en articulant avec la coordinatrice de la chaire) : 

– le e-learning (vulgarisation pédagogique)

– les plaquettes de la chaire et les outils numériques comme le site ou les réseaux sociaux (communication externe)

– (secondairement) la communication interne

Profil des candidats/es : 

Formation et expériences requises

  • Formation supérieure (Master)

Compétences et qualités requises

  • Goût pour la pédagogie et la valorisation de la recherche
  • Gestion de projet, sens de l’initiative et capacité de propositions
  • Connaissance du champs et des enjeux de l’économie sociale et solidaire 
  • Goût pour l’innovation, l’interdisciplinarité et les dynamiques partenariales
  • Rigueur, sens de l’organisation et autonomie

Durée : 6 mois, à partir de février/mars 2021 (à discuter en fonction du stagiaire). 

Lieu : MESHS, 2 rue des canonniers, Lille – distanciel possible (en fonction du contexte sanitaire)

Salaire : selon la réglementation en vigueur

Les CV et lettres de motivation sont attendus par mail à l’adresse suivante : amelie.lefebvre@chairess.org  

Webinaire Covid-19 : l’impératif coopératif et solidaire

Webinaire « Covid-19 : l’impératif coopératif et solidaire » : 

Un RDV pour co-construire ensemble l’avenir, qui s’est déroulé le vendredi 26 juin 2020. 

Sur les aspects économiques, propositions choisies : 

Contribuons à une économie qui se donne les moyens de répondre aux besoins sociaux, en réfléchissant à la soutenabilité territoriale et en s’opposant au détricotage des droits démocratiques et sociaux !

    • Réinterroger les modèles socio-économiques des organisations de l’ESS
    • Choisir le vocable de « contributions sociales » plutôt que de « charges sociales »

Il faut se battre pour ne pas subir les interprétations erronées de l’ESS !

Sur les EHPAD, éclairages et envies d’aller plus loin : 

La dissociation entre care et cure dans le mode de financement n’est pas en phase avec la réalité des organisations : il faut repenser la filière gériatrique pour passer à l’accompagnement et à la bienveillance.

Allons plus loin dans les recherches sur la spécificité de l’économie sociale et solidaire pour les EHPAD et les crèches !

Sur la démocratie, extraits choisis : 

Ouvrons des espaces de délibération démocratiques notamment sur la définition des besoins et des activités vraiment nécessaires !

Et si on essayer de… rééquilibrer le pouvoir dans l’entreprise et poser la question du salariat dans l’ESS : on est pas tous des entrepreneurs.

Quelle place des élus locaux, dans des coopérations avec les acteurs de l’ESS?

Mobilisons les réseaux pour sortir de la discrétion de l’économie sociale et solidaire, en coopérant entre recherche et action…

Et des perspectives dans le cadre de la conférence régionale de l’ESS…  

Merci à nos contributeurs-experts,
à tous pour les temps d’échanges et la co-élaboration de propositions pour demain !
 
Contact : Amélie Lefebvre-Chombart, Coordinatrice – ChairESS des Hauts de France amelie.lefebvre@chairess.org
 

Les ressources : https://chairess.org/wp-content/uploads/2020/06/Article-Nirello-Delouette-Dans-les-Ehpad-la-crise-du-Covid-19-révèle-les-effets-délétères-des-politiques-d’austérité.pdf

https://chairess.org/wp-content/uploads/2020/07/Delouette-Nirello-ChairESS.pdf

https://chairess.org/wp-content/uploads/2020/06/Delouette-Nirello-RECMA.pdf

Forum social mondial des économies transformatrices

Du 25 juin au 1er juillet se tient le Forum Social des Economies Transformatives à Barcelone, organisé entre autres par le MES, le MES OCcitanie et le RIPESS Europe.  

L’occasion pour tous de participer à ces différents temps d’échanges internationaux.

Les sujets sont très variés (de la finance solidaire à l’éducation à l’ESS, en passant par le rôle des monnaies locales en période de crise, ou  encore l’écoféminisme), avec pour point commun de croiser les regards à l’échelle de la planète.

https://forum.transformadora.org/conferences/programme/program/1062

Inscriptions : https://join.transformadora.org/?q=fr&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=lettre_dinformation_du_mouvement_pour_l_economie_solidaire_special_fsmet2020&utm_term=2020-06-24

Journée d’étude 12 02 2020 sur la comptabilité associative

Si la comptabilité nationale a été l’objet de diverses remises en cause, y compris par les actuelles titulaires de la chaire Écologie, travail et emploi et plus généralement par les membres du Forum pour d’Autres Indicateurs de Richesse, notamment au moment de la Commission sur la mesure de la performance économique et du progrès social en 2008-2009, la comptabilité d’entreprise n’est pas en reste. Des comptabilités alternatives ont été proposées, parfois et y compris au sein de l’ordre des experts comptables, certaines ont été discutées également au sein du réseau FAIR qui est à l’initiative de cette journée. Certaines visent à mieux prendre en compte l’environnement et le travail, en donnant à ceux-ci une valeur et/ou en les amortissant.

Au cours de cette journée , il s’agira de s’interroger sur les propositions de refondation de la comptabilité d’entreprise, notamment la proposition de comptabilité CARE (Comptabilité Adaptée au Renouvellement de l’Environnement) originellement proposée par Jacques Richard (Professeur à Paris-Dauphine) et désormais portée notamment par Alexandre Rambaud : une table ronde permettra de discuter les avantages et les limites de cette nouvelle norme. La proposition de Samuel Jubé (Directeur de l’Institut d’études avancé de Nantes) consistant à intégrer à l’actif du bilan des entreprises le travail sera également présentée et discutée.

Programme

10h-12h30 Matin
Animation générale : Florence Jany-Catrice (professeure d’économie, Université de Lille, co-titulaire de la Chaire Écologie, travail, emploi, Collège d’études mondiales, FMSH)

10h-10h30 La comptabilité CARE et ses enjeux
| Jacques Richard (professeur émérite à l’Université Paris Dauphine, expert-comptable et ancien membre de l’Autorité des Normes Comptables)

10h30-10h50 La comptabilité universelle
| Michel Veillard (ancien vice-président du Club développement durable du conseil supérieur de l’ordre des experts comptables)

10h50-11h50 Table ronde

| Béatrice Bellini (maîtresse de conférences à l’Université Paris Nanterre, directrice de la chaire Unesco Positive Busines) et Marielle Mathieu
La comptabilité SeMA

| Patrick Viveret (philosophe et conseiller maître honoraire à la Cour des comptes)
Le projet Ecoosystème, La transition globale

| Muttiah Yogananthan (gérant de la Société Co-opérative à Responsabilité Limitée « Métamorphose »)
Comment tenir compte des impacts écologiques et sociaux des entreprises dans la comptabilité et les informations diffusées ?

11h50-12h30 Discussion avec la salle

Pause

14h-17h30 Après-midi
Animation générale : Dominique Méda (professeure de sociologie, Université Paris-Dauphine, directrice de l’Irisso, co-titulaire de la Chaire Écologie, travail, emploi, Collège d’études mondiales, FMSH)

14h-14h30 Intégrer le travail au bilan comptable ?
| Samuel Jubé (membre permanent de l’Institut d’études avancées de Nantes)

14h30-15h45 Table ronde

| Michel Capron (professeur émérite à l’Université Paris 8, membre et ancien vice-président de la Plateforme nationale d’actions globales pour la RSE)
Comptabilité et soutenabilité

| Valérie Charolles (chercheure à l’Institut Mines-Télécom Business School et chercheure associée au Laboratoire d’Anthropologie Critique Interdisciplinaire (UMR 8177 CNRS/EHESS))
Comment la comptabilité peut-elle reconnaître le travail ?

| Bernard Colasse (professeur à l’Université Paris-Dauphine (Paris-Sciences et Lettres) et membre de Dauphine Recherches en Management (DRM)-UMR CNRS)
Réformer ou refonder la comptabilité des entreprises ?

15h45-16h30 Discussion avec la salle

Informations : http://www.fmsh.fr/fr/college-etudesmondiales/30730

Journée ESS et culture

ESS et culture - 13 décembre 2019 - MESHS Lille

Master Action publique, institutions, économie sociale et solidaire et chairESS

 

DEMARRAGE : 10h00

 Introduction générale : étudiants 

 

Matin

10h15-11h00 Bruno Lajara- Délégué Général

L’Envol- Centre d’art et de transformation sociale

 parcours, les activités de l’Envol, l’Escapade, la place de l’insertion, les financeurs etc.

 

11h00-11h20à temps d’échanges avec les étudiants

 

11h20-12h00 Patricia Coler- UFISC 

Rebondit sur la présentation de Bruno Lajara en présentant le travail mené par l’UFISC sur ESS et Culture, avec si possible un panorama de la place de la culture dans l’ESS et la place des acteurs ESS parmi acteurs culturels, ainsi que la question des droits culturels

 

12h-12h20à temps d’échange avec les étudiants

 

12h20-14h00 : repas avec les intervenants

 

14h-14h45 Philippe Henry, MCF Paris 8 

ESS et culture, entrepreunariat et culture : peut-on parler « d’entreprises culturelles »?

 

15h00-16h00 : table ronde avec les 3 intervenants : Patricia Coler, Philippe Henry, Bruno Lajara

à Thèmes à aborder : Lien Etat/collectivités territoriales-Culture, évaluation dans la culture, entrepreunariat culturel, dynamiques coopératives territoriales etc.

à animation par les étudiants  

 

FIN : 16h00