18 03 2022 : séminaire. Co-construire les politiques publiques pour plus de démocratie économique locale ? 

Mise à jour 25.03.22: Retrouvez l’intégralité de la conférence ici

Le vendredi 18 mars 2022, un séminaire, co-organisé par la chairESS et la MESHS, ayant pour thème « Co-construire les politiques publiques pour plus de démocratie économique locale ? », se déroulera de 14h à 16h au sein de la MESHS (espace Baïetto) à Lille.

La co-construction des politiques publiques constitue un horizon stimulant pour de nombreux acteurs : élus souhaitant inclure les citoyens, collectifs désirant avoir voix au chapitre de la décision, acteurs économiques concernés par l’espace au sein duquel ils s’inscrivent. Donner son avis, être écouté.e et entendu.e… si prendre part à la scène politique locale ne se fait pas sans résistances, cette séance abordera des expérimentations qui tentent de dépasser les limites de la participation, montrant que nombre d’acteurs ne se sont pas résignés et tentent de secouer la distribution pré-établie du pouvoir au sein de l’espace public local.

Avec l’intervention de Julien Talpin, chargé de recherche en sciences politiques au CNRS et membre du CERAPS. De Florence Jany-Catrice, professeure des universités en économie à l’Université de Lille et membre du CLERSÉ. De Grégory Marlier, chargé de mission au sein du service observation et prospective de la Direction de la prospective et des stratégies régionales de la région Hauts-de-France. De Luc Belval, président de l’APES (Acteurs pour une économie solidaire – Hauts-de-France). Et de Christopher Le Bihan, directeur de la Régie de quartiers Activ’Cités.

Pour plus d’informations et inscriptions : https://www.meshs.fr/page/co-construire_les_politiques_publiques_pour_plus_de_democratie

Parution : Economie écologique : une perspective européenne

Economie écologique: une perspective européenne
 
 
L’économie écologique est un domaine d’analyse et une source de recommandations désormais largement reconnus au plan international à travers la publication de la revue Ecological Economics et la tenue régulière de grands congrès internationaux.
 
Cet ouvrage montre la perspective critique dont est porteuse l’économie écologique, en deux grandes parties :
►La première porte sur l’histoire de l’économie écologique, ses assises épistémologiques, ses objets et ses principes fondamentaux.
►La deuxième traite des grandes perspectives macroéconomiques et sociales que dessine l’économie écologique, de la manière dont elle envisage de peser sur les évolutions nécessaires en matière de production et de consommation. Elle aborde également les enjeux liés aux innovations sociales et aux transformations, à l’évaluation, ainsi qu’à la place et au rôle des institutions démocratiques en matière de prise de décision collective.


 
L’ouvrage est également disponible sur le site de la FNAC, ou encore sur Amazon.   

AFEP : Atelier Revisiter les définitions et mesures des inégalités et de la pauvreté

Atelier AFEP – Revisiter les définitions et mesures des inégalités et de la pauvreté 

Contact : Sophie Jallais, sophiejallais@gmail.com

Consommation, budget des ménages, revenu, pouvoir d’achat, inflation… Ces agrégats économiques sont décisifs pour estimer les ressources dont disposent les ménages, et leur répartition selon les catégories sociales. Les indicateurs qui leur sont associés – notamment de d’inégalités et de pauvreté – font régulièrement l’objet de revisites voire de débats. Dans cet atelier, on souhaite renouveler les discussions autour de la définition et de la mesure de ces phénomènes à partir de recherches et d’expérimentations récentes :

Session 1 – Vendredi 2 juillet 11h-12h30 – Présentations des définitions et indicateurs cités plus haut.

  • Simon Tremblay-Pépin et Vivian Labrie – la construction de trois indicateurs d’inégalités de revenus et de qualités de vie à partir de l’indicateur de pauvreté canadien, le ‘Market Basket Measure’ (Dufour M., Labrie V. & Tremblay-Pepin S., 2020)
  • Xavier Godinot – le travail de recherche participative impulsé par ATD Quart-Monde visant à mettre au jour les dimensions cachées de la pauvreté et à construire de nouveaux indicateurs (2019)
  • Muriel Pucci – la construction de nouveaux indicateurs de pauvreté à partir de l’étude CREDOC-IRES sur les budgets de référence,
  • Michèle Lelièvre – les travaux utilisant le revenu arbitrable pour construire de nouveaux indicateurs de pauvreté et d’inégalité (M. Lelièvre & N. Remola, 2018).

Session 2 – Vendredi 2 juillet 13h30-15h – Présentation de deux ouvrages qui interrogent l’existence de catégories et soulignent la dimension politique des catégories et des indicateurs (prix et pauvreté) :

  1. Florence Jany-Catrice, 2021, A Political Economy of the Measurement of Inflation: The case of France, Palgrave Macmillan,
  2. Frédéric Viguier, 2020, La cause des pauvres en France, Presses de SciencesPo.

La discussion sera introduite par Stéphanie Laguérodie.

Wanted : stagiaire géographie !

 Appel à candidatures pour un stagiaire en  cartographie sur le projet ANR COV-EHP 

La Chaire en économie sociale et solidaire et soutenabilité des territoires (ChairESS HDF) recrute un.e stagiaire de M2 ou dernière année pour une période de 6 mois entre mars 2020 et août 2020 pour mener une analyse des données et représentation cartographique portant sur la mortalité dans les EHPAD pendant la crise de la COVID-19.  

La personne recrutée sera intégrée sur le projet COV-EHP qui analyse les impacts de la crise sanitaire dans le secteur des EHPAD en région Hauts-de-France. La récente crise de la COVID-19 a témoigné́ d’une spécificité des EHPAD, tant sur le plan de la communication que sur celui de la gestion de la crise sanitaire et de ses effets. Ce projet de recherche vise à étudier ces spécificités. La personne recrutée s’intégrera notamment dans l’axe 2 du projet intitulé « Cartographie et état des lieux des données disponibles sur la mortalité dans les EHPAD » et assistera un post-doctorant en sciences économiques. 

Elle aura ainsi pour mission :

  • De travailler avec un chercheur en sciences économiques dans l’analyse des disparités territoriales de la mortalité des EHPAD durant la crise sanitaire ;
  • De construire des bases de données avec le chercheur en sciences économiques pour réaliser une cartographie des EHPAD et de leur taux de mortalité selon différentes variables (statut, localisation, etc.) ;
  • De proposer une valorisation numérique de son travail (cartographie interactive).

Ce stage préfigure une enquête qualitative au sein de la région Hauts-de-France (axe 3 du projet), auquel le stagiaire pourra être associé en fonction de l’évolution du projet. Cela  nécessite à la fois un travail en binôme avec le post-doctorant, et à la fois une capacité à s’inscrire dans un groupe de travail intégrant des chercheurs de différentes disciplines (économie sociologie, géographie) et des acteurs de l’économie sociale et solidaire.

La ChairESS HDF vise à encourager les travaux, les pratiques, les recherches et les formations en économie sociale et solidaire lorsque celle-ci se met en quête de territoires plus soutenables. Pionnière en France, la ChairESS HDF est la seule à être à la fois interuniversitaire et interdisciplinaire ainsi qu’à avoir associé des acteurs de l’ESS, des collectivités territoriales et des enseignants-chercheurs universitaires dès la conception du projet. Dans sa manière d’aborder la recherche, la chaire vise à établir des ponts entre le monde socio-économique et celui de la recherche. Cette pratique se traduit par une démarche de coopération acteurs-chercheurs, notamment dans la construction des objets de recherche. 

Ce projet de recherche repose sur une coopération entre le Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (CLERSE) de l’Université de Lille et le Centre de Recherche Interdisciplinaire en sciences de la société (CRISS) de l’Université Polytechnique des Hauts-de-France.

Compétences requises :

  • Structuration et gestion de bases de données localisées ;
  • Analyses statistiques et spatiales de données (R ou Python) ;
  • Géo visualisation et cartographie thématique (QGIS ou équivalents)
  • Esprit d’analyse, autonomie, travail collaboratif ;
  • Des connaissances du domaine du médico-social, de l’économie sociale et solidaire ou de la région Hauts-de-France seraient un atout appréciable.

Conditions d’exercice de la mission : La personne recrutée sera accueillie au sein des locaux de la ChairESS HDF. Ces conditions d’accueil seront dépendantes de l’évolution de la crise sanitaire (distanciel ou présentiel).

Lieu : MESHS (Lille, 2 rue des canonniers) 

Contenu du dossier de candidature : un CV, un exemple de travaux de cartographie et une lettre de motivation. Ils doivent être envoyés avant le 7 février 2021. 

Les dossiers de candidature (et/ou toute demande d’informations complémentaires) sont à adresser à Ilona Delouette : ilonadelouette@free.fr et Amélie Lefebvre-Chombart : amelie.lefebvre@chairess.org